Les Activités / Toutes les activités / Colloque « Quelle Europe en 2050 ? ». Quatrième journée ((live sur lacademie.tv)

 

Colloque « Quelle Europe en 2050 ? ». Quatrième journée ((live sur lacademie.tv)

Samedi 31/10/2015 – 09h00

Dans son livre Une brève histoire de l’avenir (Paris, 2006), maintes fois réédité et dont la dernière édition revue et complétée remonte à 2015, Jacques Attali imagine l’avenir à partir de ce que l’histoire et la science permettent d’anticiper. Qu’en sera-t-il des rapports entre nations, du développement de la science et des technologies, de la lutte pour le bien-être, du rôle des religions etc.? Un panorama interpellant et séduisant au point que la problématique sera au centre d’une grande exposition à partir de septembre 2015 à Paris (Musée du Louvre) et à Bruxelles (Musées royaux des Beaux-Arts).

Après plusieurs échanges, nous avons convenu de donner un prolongement à ces expositions. Voilà le contexte qui a incité l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique à organiser un colloque international qui aurait pour objet le devenir de l’Europe : Quelle Europe en 2050 ?

L’Europe est certes un concept à géométrie variable. Comme l’a écrit J.-B. Duroselle (L’idée d’Europe dans l’histoire, Paris, 1965), « L’Europe étant une construction de l’esprit humain à partir d’une réalité géographique mal délimitée, il y a eu, depuis que les hommes y réfléchissent, une immense variété d’Europes. Parcourir l’histoire de ces variations n’est pas seulement une entreprise intéressante pour notre curiosité intellectuelle. C’est aussi un excellent moyen de comprendre les liens qui existent entre la situation politico-sociale à un moment donné et les idées dominantes en matière de relations internationales. »

À Bruxelles, capitale de l’Europe politique, il s’agira donc de se livrer à un exercice de prospective pour le prochain quart de siècle. En n’oubliant pas que l’Union européenne, même si elle est au cœur de la réflexion, n’est pas toute l’Europe et que par ailleurs des Nations ont préexisté à cette construction.

L’Europe est le produit de l’accumulation d’une série de valeurs ; elles ont donné naissance à une civilisation originale qui lui a permis de dominer l’univers dans la première moitié du XXe siècle. L’Europe, c’est d’abord un héritage gréco-romain avec l’émergence de l’esprit scientifique et critique. Ce fut ensuite la place occupée par le christianisme et la distinction opérée entre le temporel et le spirituel, d’où résulteront un jour la tolérance religieuse et le principe de laïcité. Ce fut aussi l’invention du concept de la Recherche-Développement dans l’Angleterre du XVIIe siècle et la Révolution industrielle qui s’en suivit. Enfin, l’idéologie des Droits de l’Homme s’est ancrée à partir du XVIIIe siècle : les concepts de Liberté, d’Égalité, de Non-discrimination, bref toutes les grandes libertés fondamentales modernes, qu’elles soient politiques, économiques ou sociétales, y trouvent leur origine.

Pendant des siècles, cette Europe-là a été le centre de la culture et un lieu de pouvoir et de domination universelle. Elle a vu son rayonnement s’éroder en partie, dans le même temps où l’Union modifiait substantiellement la forme traditionnelle des relations entre nations européennes : elles lui délèguent, c’est-à-dire à des institutions communes, une partie de leur souveraineté nationale. Bastion des libertés, des droits fondamentaux, havre de paix depuis 70 ans, elle est confrontée plus que jamais à d'immenses empires, la Chine, la Russie, les États-Unis, l’Inde et à nombre d’autres grands pays dits émergents. Comment imaginer le devenir politique et économique de cette Europe ? Pourrait-elle préserver le bien-être de ses habitants et mener un combat victorieux contre la pauvreté ? Qu’en sera-t-il du débat « identité nationale - citoyenneté européenne », de l’avenir de l’Euro face aux autres monnaies ? Le destin de l’Europe se résume-t-il à ne devenir qu’un musée prestigieux ? Y décèle-t-on une créativité telle qu’elle puisse encore donner le ton ? Est-elle à même de préserver sa vigueur scientifique et technologique ? L’Union apparaît comme une sorte d’exception, comme un îlot sécularisé dans un monde imbibé de religieux : un monde moderne est-il nécessairement un monde sécularisé ? Que pensent du futur de l’Europe des personnalités éminentes des continents américain, africain et asiatique ? La Russie se sentira-t-elle plus européenne qu’asiatique ? L’intégration de la Turquie est-elle concevable ?

Bref, les questions se bousculent. Voilà l’enjeu de ce colloque international. Le comité scientifique est composé de Jacques Attali (président d’Attali & Associés, conseiller d’État, économiste, associé de l'Académie royale de Belgique), Hervé Hasquin (historien, secrétaire perpétuel de l'Académie royale de Belgique), Michel Draguet (historien de l’art, professeur à l’Université libre de Bruxelles, directeur général des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, membre de l'Académie royale de Belgique).

Des intervenants venant d'Europe, d'Afrique, d'Amérique du Nord et d'Asie aborderont ces diverses questions.

Prix d’entrée :
10 euros (gratuit pour les personnes sans emploi et les étudiants).
Inscriptions auprès de Mme Leonore Poncin ou via le site

À voir aussi l'exposition 2050. une brève histoire de l'avenir.

ACTUALITÉ : Entretien avec Luuk Van Middelaar sur le site www.levif.be







Responsables

Nom & prénom

   

Fonction

Jacques Attali

   

Responsable académique

   

Hervé Hasquin

   

Responsable académique

   

Michel Draguet

   

Responsable académique

   

Matière

Matière

Société, lettres et arts

Cours-conférence

Colloque « Quelle Europe en 2015 ? »


Programme

Heure

   

Leçon

   

Conférenciers

-

   

Matinée

   

     

-

   

   

     

-

   

Présidente de séance : Marianne Dony (Docteur en droit, professeur à l’Université libre de Bruxelles, ancienne présidente de l’Institut d’études européennes, membre de l’Académie)

   

     

-

   

   

     

09h15 - 09h30

   

Introduction par la Présidente de séance

   

     

-

   

   

     

09h30 - 10h00

   

Europe 2050 : un avenir voulu par Ismail Serageldin (Ingénieur, directeur de la Bibliotheca Alexandrina, associé de l’Académie ; Égypte)

   

     

-

   

   

     

10h00 - 10h30

   

The Demography of Europe in 2050 par John F. May (Historien, démographe au Population Reference Bureau à Washington, D.C., professeur associé à l’Université de Georgetown, associé de l’Académie ; Belgique et États-Unis)

   

     

-

   

   

     

10h30 - 10h50

   

Pause café

   

     

-

   

   

     

10h50 - 11h20

   

Le projet européen : de la volonté à la réalité, vu de l’ASEAN par Ton-Nu-Thi Ninh (Vice-Présidente de Europe-Vietnam Alliance, ancienne vice-présidente de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale du Vietnam ; Vietnam)

   

     

-

   

   

     

11h20 - 11h50

   

L’Europe en 2050 : une perspective outre-Atlantique par Michel Audet (Docteur en relations industrielles, ancien représentant du Québec de la délégation permanente du Canada auprès de l’UNESCO, délégué général du Québec à Bruxelles ; Canada)

   

     

-

   

   

     

11h50 - 12h20

   

Conclusions par Marianne Dony (Docteur en droit, professeur à l’Université libre de Bruxelles, ancienne présidente de l’Institut d’études européennes, membre de l’Académie)

   

     

-

   

   

     

12h20 - 12h45

   

Questions du public

   

     

Lieu

Site

Palais des Académies

Immeuble

 

Local

Palais des Académies

Adresse

Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles


Documents préliminaires à la leçon

Affiche

Prospectus


Galerie


Top