Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Conférencier
Matières
Matière
Société, lettres et arts
Cours-conférence
Surréalisme, Athéisme, Marxisme : la question de la liberté
Lieu
Site
Bruxelles
Immeuble
Palais des Académies
Local
Salle à déterminer
Adresse
Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Activités    Surréalisme, Athéisme, Marxisme : la question de la liberté
Mar
12  02
17:00
Inscriptions
clôturées
Mardi 12 février 2019 à 17 heures
Bruxelles – Palais des Académies – Salle à déterminer
Surréalisme, Athéisme, Marxisme : la question de la liberté
Les Mouvements artistiques dans les différentes disciplines ( littérature, peinture, cinéma -
notamment avec la Nouvelle Vague,… ) sont principalement étudiés selon les critères de l'histoire de l'art ou des monographies esthétiques, et parfois rapidement replacés dans leur contexte
sociétal. Mais cette approche est insuffisante car elle occulte la dynamique de la complexité qui
s'opère entre les transformations social-historiques et les pratiques artistiques. Cette complexité est
d'autant plus effective si ces transformations ( crises politiques ou sociales, révolutions, guerres ) sont profondes ou violentes, et si - probablement est-ce lié - les visées et pratiques artistiques subvertissent les formes traditionnelles de l'expression. Cette dynamique est déjà à l'oeuvre en tout créateur  : nul artiste ne peut ignorer son époque. Mais elle est décuplée lorsque plusieurs créateurs d'art ou de littérature travaillent ensemble, partagent leurs expériences au sein d'un Mouvement.
On n'a plus affaire à une addition de personnalités et de points de vue, mais à leur multiplication. Si
de nombreux exemples d'Avant-gardes seront cités et examinés, le Surréalisme mérite d'être
distingué, tant la complexité de ses objectifs, de ses pratiques, de ses personnalités, de sa durée et
des situations social-historiques traversées en fait un foyer de recherches parfait. Le concept de
complexité auquel nous nous référons est celui développé par le philosophe Lambros Couloubaritsis.
Programme
17:00
19:00
Surréalisme, Athéisme, Marxisme : la question de la liberté
Intervenant
Photos
Photo Philippe Molitor