Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Actualités    Projet « Restitution des patrimoines culturels » - Mandat de recherche postdoctorale auprès de l’Académie royale de Belgique : appel à candidatures
17 juillet 2019
Projet « Restitution des patrimoines culturels » - Mandat de recherche postdoctorale auprès de l’Académie royale de Belgique : appel à candidatures
Contexte

L’Académie royale de Belgique a été sollicitée par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour mener à bien une étude sur la question de l’éventuelle restitution des patrimoines culturels aux pays dont ils proviennent. Cette étude comprend un large volet de recherche, y compris l’organisation de journées d’études.


Définition du poste

Dans le cadre de ce projet, l’Académie royale de Belgique ouvre un poste de chercheur en vue d’une recherche postdoctorale (salaire brut annuel : 54.965,97 €) devant aboutir à la rédaction d’un rapport sur l’éventuelle restitution des patrimoines culturels. Le mandat est d’un an et prendra cours le 1er octobre 2019.

Le chercheur, sous la supervision d’un comité de pilotage établi par l’Académie royale de Belgique, devra rédiger un rapport sur la problématique de la restitution des patrimoines culturels aux pays dont ils proviennent. Cette question devra être abordée de manière globale sans cibler a priori une partie du monde.

L’étude comportera principalement :
• une revue des dispositifs réglementaires et législatifs,
• un état bibliographique des lieux,
• un examen comparatif des approches nationales,
• un examen de l’approche historique et éthique liée au patrimoine culturel,
• un cadre général dans lequel pourraient être prises les dispositions les plus appropriées.

Le rapport pourrait être accompagné d’examens plus spécifiques des collections de la Fédération Wallonie-Bruxelles, sur la base des inventaires que l’administration en charge de ces collections pourra fournir.
Le rapport, dans une version complète, sera transmis au Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles au terme de 12 mois et sera publié, dans une version plus synthétique, par l’Académie royale de Belgique dans sa Collection Opinio.

Outre la rédaction du rapport, le chercheur sera amené à organiser des activités scientifiques, telles qu’un colloque ou une journée d’étude.

Les langues de travail seront le français et l’anglais. Une connaissance passive de l’allemand, de l’espagnol, de l’italien et, si possible, du grec est fortement souhaitée.


Profil souhaité et dossier de candidature

Les candidat(e)s au mandat de recherche postdoctorale du projet « Restitution des patrimoines culturels » seront porteurs ou porteuses, au moment du dépôt de leur candidature, d’un diplôme de doctorat dans un domaine touchant à l’histoire de l’art, au droit de l’art ou à la muséologie. Ils ou elles devront faire état d’une activité et d’une production scientifiques en rapport avec la thématique concernée.

Une formation complémentaire, une expérience professionnelle ou une production scientifique ouvrant à l’interdisciplinarité constituent des atouts, de même qu’une ouverture internationale.

Le dossier de candidature, rédigé en français, comprendra :
• un CV scientifique ;
• un projet de recherche sur 12 mois expliquant comment, par ses compétences, le candidat, ou la candidate, sera capable de traiter le sujet proposé (maximum 10.000 caractères, espaces compris) ;
• deux lettres de recommandation.

Les dossiers de candidature doivent être adressés au Secrétaire perpétuel de l’Académie royale de Belgique pour le 31 août à 12 heures (heure belge) au plus tard, à la fois par courrier postal (Académie royale de Belgique, 1 rue Ducale — B-1000 Bruxelles) et par courriel (didier.viviers@academieroyale.be). La date et l’heure de l’envoi par courriel font foi.


Information

Pour toute demande de renseignement, prière de s’adresser à Daphné Parée (daphne.paree@academieroyale.be).