Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Chaires, Concours, Prix et Subventions    Les Subventions    Classe des Lettres et des Sciences morales et politiques    Membre scientifique belge de l’École française d’Athènes (2019-2022) : appel à candidatures

Membre scientifique belge de l’École française d’Athènes

Contexte

Fondée en 1846, l’École française d’Athènes (Efa) est un centre de recherches de pointe dont la mission fondamentale est d’étudier la Grèce dans son contexte balkanique et méditerranéen, de la préhistoire à nos jours. L’Efa a notamment la responsabilité de chantiers de fouille prestigieux, en Grèce, en Albanie et à Chypre, en collaboration avec le Ministère des Affaires étrangères français, avec les Services archéologiques grec, chypriote et albanais, ainsi qu’avec des universités (grecques, françaises et d’autres pays européens). Elle veille au développement d’un pôle de recherche qui met en contact collègues et institutions françaises, grecques et autres pour étudier la Grèce, les Balkans et la Méditerranée orientale de l’époque ottomane aux mutations du XXIe siècle.

À cette mission s’ajoute celle de former la relève universitaire, en facilitant pour de jeunes chercheurs l’accès au terrain et à la culture grecque et en favorisant leur insertion dans un milieu professionnel international de haut niveau. Ainsi, l’Efa constitue, entre autres, une plateforme d’accueil de nombreux chercheurs ainsi qu’un institut de formation au recrutement international.

L’École française d’Athènes fait partie du réseau des Écoles françaises à l’étranger (EFE), au nombre de cinq, qui constituent un ensemble d’établissements d’excellence de la recherche française implantée à l’étranger.

Depuis 1900, l’Efa comprend une « Section étrangère » qui accueille de jeunes chercheurs issus de pays qui sont liés à l’Efa à travers un accord spécifique. La Belgique fut le premier pays à signer, dès 1900, un traité de collaboration avec la France pour assurer la présence de ses ressortissants au sein de cette Section étrangère.

Le Gouvernement de la Communauté française a récemment décidé de transférer la compétence de gestion du mandat de « membre scientifique belge de l’École française d’Athènes » à l’Académie royale de Belgique.


Définition du poste

Le mandat de « membre scientifique belge de l’École française d’Athènes » est un mandat de trois ans non renouvelable. Il prendra cours le 1er octobre 2019 et s’achèvera le 30 septembre 2022.

Ce mandat est non cumulable avec une autre occupation, rémunérée ou non, sauf accord de l’Académie royale de Belgique.

Le membre scientifique belge de l’Efa est tenu d’adresser un rapport annuel d’activité au Secrétaire perpétuel de l’Académie royale de Belgique pour le 30 avril de chaque année. Le Secrétaire perpétuel en fait état à la Classe des Lettres et des Sciences morales et politiques. En l’absence de rapport d’activité ou si celui-ci est jugé insuffisant par l’Académie royale de Belgique, celle-ci peut mettre fin au mandat du membre scientifique belge de l’Efa. L’Académie royale de Belgique peut également mettre fin à ce mandat en cas d’absence prolongée de l’établissement d’accueil ou en cas d’avis défavorable du Conseil scientifique de l’Efa sur la poursuite du mandat.

En outre, le membre scientifique belge de l’Efa devra adresser au Secrétaire perpétuel de l’Académie royale de Belgique, pour le 31 octobre 2022 au plus tard, un rapport final et complet de l’ensemble de son activité durant toute la durée de son mandat.

La sélection est opérée sur dossiers et peut faire l’objet, si le jury en décide, d’un entretien avec l’ensemble des candidats ou avec une première sélection effectuée par le jury.

La proposition de désignation du membre scientifique belge de l’Efa par le jury de l’Académie royale de Belgique est transmise au Conseil scientifique de l’Efa qui doit marquer son accord sur la proposition avant la désignation définitive du membre par la Commission administrative de l’Académie royale de Belgique.


Appel à candidatures

Les candidat(e)s au poste de « membre scientifique belge de l’École française d’Athènes » devront être docteur(e)s au moment du dépôt de leur candidature et faire état d’une activité et d’une production scientifiques dans l’un des domaines abordés par les programmes de recherche de l’Efa au sens large. Ils ou elles ne pourront avoir soutenu leur thèse de doctorat depuis plus de 10 ans au moment où commence leur mandat. Les candidat(e)s qui n’ont pas soutenu leur thèse dans une université belge francophone doivent pouvoir fait état d’un rattachement effectif (mandat, contrat…) à une université belge francophone durant 3 ans au moins (à 50% minimum).
Le dossier de candidature, rédigé en français, comprendra un CV scientifique ainsi qu’un projet de recherche sur 3 ans expliquant la collaboration envisagée avec l’Efa.

Les dossiers de candidature doivent être adressés au Secrétaire perpétuel de l’Académie royale de Belgique pour le 31 mars à 12 heures (heure belge) au plus tard, à la fois par courrier postal (Académie royale de Belgique, 1 rue Ducale - B-1000 Bruxelles) et par courriel (Didier.Viviers@academieroyale.be). La date et l’heure de l’envoi par courriel fait foi.


Information

Pour toute demande de renseignement, prière de s’adresser à Isabelle Algrain (Isabelle.Algrain@academieroyale.be).

Le mandat prendra cours le 1er octobre 2019 et s’achèvera le 30 septembre 2022.
Période : du 01/01/2019 au 31/03/2019
Date limite d'inscription : 31/03/2019