Charbon : le phénix ne renaitra pas de ses cendres car il n'est jamais mort

Mardi 10/03/2015 – 17h00

Parler aujourd'hui de charbon soulève immédiatement la surprise tant beaucoup de nos concitoyens sont convaincus qu'il s'agit d'une énergie dépassées. L'amalgame de la fermeture des houillères en Belgique avec la croyance de la fin de l'utilisation du charbon est pourtant erroné. Si sa production industrielle date bien du XIXesiècle, jamais sa consommation n'a fléchi ni dans le monde ni en Europe. Au contraire, la consommation de charbon est en pleine croissance ; bien entendu non pas pour chauffer les chaumières mais pour produire l'électricité dont le monde moderne a grandement besoin. Partout dans le monde on ouvre des nouvelles mines, on construits des nouvelles lignes de chemin de fer pour transporter la houille. Ce développement résulte de la nécessité des pays émergents d'éliminer la « pauvreté électrique » du milliard trois cent millions d'êtres humains qui n'ont pas du tout d'électricité. En tête de l'intérêt se trouve la Chine qui se met même à investir dans de nouvelles mines en Australie pour pouvoir importer du charbon. Même la transition énergétique allemande a besoin du charbon ! Quant à la Pologne jamais elle n'abandonnera sa production de Silésie qui lui permet de ne pas trop dépendre de la Russie. Non, le charbon n'est pas une énergie du passé, mais une énergie d'avenir. Mais le charbon ne pollue-t-il pas ? « Le charbon peut-être vert » était un slogan des années 90. Ce l'est encore tant les progrès technologiques permettent d'éviter la pollution. Raison pour laquelle Pékin va suivre Londres en élimant le smog. Mary Poppins a les heures comptées…


Responsables

Nom & prénom

   

Fonction

André Jaumotte

   

Responsable académique

   

André Jaumotte

   

Coordinateur

   

Samuele Furfari

   

Conférencier

   

Matière

Matière

Sciences et technologies

Cours-conférence

Charbon : le phénix ne renaitra pas de ses cendres car il n'est jamais mort


Programme

Heure

   

Leçon

   

Conférenciers

17h00 - 19h00

   

Charbon : le phénix ne renaitra pas de ses cendres car il n'est jamais mort

   

Samuele Furfari

     

Lieu

Site

Palais des Académies

Immeuble

Écuries royales

Local

Adresse

Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles


Galerie


Top