Géopolitique des cultures et diplomatie interculturelle

Mercredi 18/09/2013 – 17h00

C’est la faculté imaginisante de l’être humain qui phénoménalise les choses, qui à proprement parler nous rend visible les choses en les faisant images pour nous, en imaginisant le réel. Celui-ci ne devient réel, n’existe pour nous que via cette prise en charge par la puissance imaginisante qui est nôtre. Mais qu'en est-il des peuples ? Comment appréhender ce qui est communément nommé « les imaginaires collectifs » ? Nous verrons, en pistant les effets historiques de l’imaginisation du réel, combien l’histoire des populations est tissée de réalité et de fiction, combien comme l’écrivait Nietzsche « la cohésion de l’humanité repose sur la transmission de ces inventions ». Il ne faut pourtant pas s’y tromper, on est là au cœur de ce qu’est la liberté : « la diversité des modes de vie et des régimes, rappelle Amartya Sen, est un signe de la liberté humaine et non d’erreur ». Par conséquent, si tout ce qui tend à uniformiser la libre diversité de la pensée fictive des imaginaires singuliers doit être combattu afin de préserver cette liberté fondamentale, il n’en faut pas moins garder à l’esprit que la liberté est un pouvoir pour le bien et pour le mal . Face à une vision séduisante d'appartenance à une culture nationale désormais inadaptée pour aborder les effets de la mondialisation, nous trouvons, à l'opposé de cette façon de voir, une réalité nouvelle : les frontières étatiques s’effacent, elles sont incapables de circonscrire les brassages culturels qui font corps avec la mondialisation. La mondialisation a transformé le monde sous l’impact d’un capitalisme culturel transnational « qui ne cesse d’inventer les moyens permettant d’accélérer la circulation des biens et services culturels dans une sphère globalisée qui n’obéit plus seulement ni d’abord aux seules logiques nationales et étatiques ». La question politique majeure, dans ce territoire nouveau du monde/mondialisé, est la suivante : comment réussir convivence des populations, des convictions et des cultures


Responsables

Nom & prénom

   

Fonction

Lambros Couloubaritsis

   

Responsable académique

   

Richard Miller

   

Coordinateur

   

Richard Miller

   

Conférencier

   

Matière

Matière

Société, lettres et arts

Cours-conférence

Géopolitique des cultures et diplomatie interculturelle


Programme

Heure

   

Leçon

   

Conférenciers

17h00 - 19h00

   

Géopolitique des cultures et diplomatie interculturelle

   

Richard Miller

     

Lieu

Site

Palais des Académies

Immeuble

 

Local

Salle à déterminer 3

Adresse

Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles


Galerie


Top