Le Collège Belgique / Journal des leçons passées / Les leçons à Bruxelles / Nouvelle date. Le roman, instrument idéal de compréhension de l'Histoire ?

 

Nouvelle date. Le roman, instrument idéal de compréhension de l'Histoire ?

Mardi 26/09/2017 – 17h00

Parmi de multiples fonctions dont elle est dotée, la littérature romanesque exerce celle, première sans doute, de raconter des histoires. Partant de ce postulat, on pourrait s’interroger sur l’apport particulier de la fiction romanesque dans la compréhension de l’Histoire avec un grand H. Lorsqu’il aborde les événements historiques dans lesquels il inscrit ses personnages et l’action de son récit, le romancier porte un regard particulier sur l’Histoire. Il choisit d’en montrer ce qui a touché les protagonistes de son récit. Par ricochet, il permet au lecteur de vivre l'expérience de devenir le témoin sensible d’événements qui se sont déroulés dans à des époques révolues ou dans des espaces lointains.

Quels sont les outils d’investigation dont dispose le romancier qui rendent son approche de l’Histoire si différente de celle de l’historien ou du journaliste ? Est-ce une plus grande liberté qu’il s’accorde au titre de l’art opposé à l’exigence et la rigueur de la science ? Est-ce la vision intime à laquelle il a et donne accès en adoptant le point de vue individuel plutôt que le recul d’un grand angulaire qui embrasse tout, mais ne vit rien ? Est-ce qu’il puise dans le cœur du lecteur davantage d’empathie qu’il n’y donne de connaissance ?

Le cours-conférence sera agrémenté de quelques extraits d'entretiens enregistrés avec des romanciers comme Pierre Lemaître ("Au-revoir là-haut"), Françoise Houdard ("Les profonds chemins") Philippe Jaenada ("Petite femelle", Jean-Pierre Orban ("Vera"), Didier Decoin ("Est-ce ainsi que les femmes meurent?"), Gérard de Cortanze ("Les amants de Coyoacan"), Jacques De Decker ("Le ventre de la baleine" ), Mazarine Pingeot ("Pour mémoire" ), Patrick Mc Guinness ("Les cent derniers jours" ), Jean-Daniel Baltassat ("Le divan de Staline") etc.

Ceux-ci seront en quelque sorte les invités sonores du conférencier.


Responsables

Nom & prénom

   

Fonction

Jacques De Decker

   

Responsable académique

   

Jean Jauniaux

   

Coordinateur

   

Jean Jauniaux

   

Conférencier

   

Matière

Matière

Société, lettres et arts

Cours-conférence

Le roman, instrument idéal de compréhension de l'Histoire ?


Programme

Heure

   

Leçon

   

Conférenciers

17h00 - 19h00

   

Nouvelle date. Le roman, instrument idéal de compréhension de l'Histoire ?

   

Jean Jauniaux

     

Lieu

Site

Palais des Académies

Immeuble

 

Local

Salle à déterminer

Adresse

Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles


Galerie


Top