Télémédecine, une utopie futuriste ou un moyen réaliste d'accès à une équité des soins ?

Mardi 15/10/2013 – 17h00

A l’occasion de l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima, le Professeur Roger France a constitué un réseau informatique destiné à régler plusieurs problèmes liés à la contamination radioactive. Il ne manquera pas d’aborder cette question en envisageant l’accès à l’information médicale et la possibilité de soigner à distance les victimes contaminées.
La télémédecine vise à pratiquer la médecine à distance à l’aide des technologies de l’information et de la télécommunication. Elle permet de rétablir l’attrait des zones rurales désertées par les médecins généralistes en les mettant en contact direct avec des centres spécialisés éloignés, en leur fournissant une interprétation d’images anatomopathologiques ou radiologiques et des moyens de traiter leurs malades sans délais, en partenariat avec les meilleurs spécialistes du monde. Elle va jusqu’à procéder à des interventions chirurgicales à distance. Il y a aussi des applications de télésurveillance de maladies chroniques, d’insuffisants rénaux, cardiaques ou pulmonaires, de soins infirmiers, de télépharmacie, télérevalidation, etc…
La télémédecine en est au stade des expériences pilotes. Faut-il la considérer comme une utopie (une chimère) ou comme un prélude à une mondialisation de l’équité de l’accès de tout citoyen aux meilleurs spécialistes des soins de santé ? L’Europe saura-t-elle utiliser ses compétences et les faire financer par les pays émergents ?

Aspects technologiques et économiques
Les techniques propres à la télémédecine seront exposées par le Professeur Benoit Macq , avec une attention particulière pour les questions d’efficacité, de sécurité en cas de panne de satellite ou de rupture de cables du réseau et une description des méthodes utilisées pour les diagnostics (cliniques, radiologiques, anatomiques) et les opérations chirurgicales (digestives, cérébrales, ophtalmologique, …).

Aspects éthiques et guide de bonne conduite
Les questions de responsabilité du praticien à proximité du malade et de l’expert travaillant à distance, le vide juridique à combler, le rappel des règles de sécurité (confidentialité, intégrité et disponibilité des données de santé) et l’éthique de la rémunération des divers acteurs seront discutés par le Professeur Geneviève Schamps.



Responsables

Nom & prénom

   

Fonction

Janos Frühling

   

Responsable académique

   

Benoit Macq

   

Conférencier

   

Francis Roger France

   

Conférencier

   

Geneviève Schamps

   

Conférencier

   

Matière

Matière

Sciences biologiques et médicales

Cours-conférence

Télémédecine, une utopie futuriste ou un moyen réaliste d'accès à une équité des soins ?


Programme

Heure

   

Leçon

   

Conférenciers

17h00 - 19h00

   

Télémédecine, une utopie futuriste ou un moyen réaliste d'accès à une équité des soins ?

   

Benoit Macq
Francis Roger France
Geneviève Schamps

     

Lieu

Site

Palais provincial de Namur

Immeuble

Palais provincial de Namur

Local

Salle du Conseil provincial

Adresse

Place Saint-Aubain 2, 5000 Namur


Documents postliminaires à la leçon

Diaporama de Francis Roger France

Diaporama de Benoît Macq


Galerie


Top