Le savant, l'industriel et la nation : pour une histoire politique de la science au XXe siècle

Mercredi 07/03/2012 – 17h00

La science est universelle mais qu’en est-il des savants? L’historiographie de la Première Guerre mondiale a montré comment la «nouvelle alliance» qui s’était nouée durant le conflit entre savants, techniciens, industriels, militaires et hommes d’Etat a marqué de son empreinte le XXe siècle en général. D’autres travaux, ont également souligné l’impact immédiat de la Grande Guerre sur la rupture des relations intellectuelles internationales. En s’appuyant sur les tendances récentes de l’histoire des institutions scientifiques, ce cours-conférence tentera de poser les jalons d’une histoire politique des organisations (et des pratiques) scientifiques en Europe dans le premier XXe siècle. On pointera particulièrement le rôle de médiation et d’intermédiation joué par certains acteurs – savants, techniciens, industriels, hommes d’Etat – afin de promouvoir une science démocratique et politiquement «pure» mais sans remettre en cause l’ancrage national, voire nationaliste, de leur projet.


Responsables

Nom & prénom

   

Fonction

Marie-José Simoen

   

Responsable académique

   

Kenneth Bertrams

   

Coordinateur

   

Kenneth Bertrams

   

Conférencier

   

Matière

Matière

Société, lettres et arts

Cours-conférence

Le savant, l'industriel et la nation : pour une histoire politique de la science au XXe siècle


Programme

Heure

   

Leçon

   

Conférenciers

17h00 - 19h00

   

Le savant, l'industriel et la nation : pour une histoire politique de la science au XXe siècle

   

Kenneth Bertrams

     

Lieu

Site

Palais des Académies

Immeuble

Écuries royales

Local

Adresse

Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles


Galerie


Top