Message
Fermer
Mot de passe oubliéCréer un compte
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Coordinateur
Conférencier
Matières
Matière
Société, lettres et arts
Cours-conférence
14-2014. Étudier Auguste et son empire au XXIe siècle : perspectives et pertinence
Lieu
Site
Palais des Académies à Bruxelles
Local
Salle à déterminer
Adresse
Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Le Collège Belgique    Journal des leçons passées    Du fils d'un dieu au père de la patrie : la construction de l'image publique du premier empereur
Mercredi
12  11
17:00
Inscriptions
clôturées
Mercredi 12 novembre 2014 à 17 heures
Palais des Académies à Bruxelles – Salle à déterminer
Du fils d'un dieu au père de la patrie : la construction de l'image publique du premier empereur
L’année 2014 est celle du deux millième anniversaire de la mort du fondateur de l’empire romain, Auguste. En dépit d’un nombre d’études impressionnant et toujours croissant, des questions essentielles se posent encore. Que connaissons-nous aujourd’hui de cette figure majeure de l’histoire occidentale ? Comment appréhender dans toute sa complexité son oeuvre politique, subtile et ambiguë, à partir d’une documentation éparse et terriblement lacunaire ?

D’Octavien-Auguste, nous connaissons surtout l’image qu’il voulut donner de lui-même, et qu’il construisit patiemment, tout au long d’un règne de plus de quarante ans, pour devenir l’incarnation vivante des vertus civiques traditionnelles. Statues, gemmes, monnaies, textes littéraires et inscriptions nous donnent à voir ce « portrait officiel », dont on s’attachera, dans la première leçon, à mettre en lumière la progressive élaboration par une analyse minutieuse des documents.
Quant au régime politique nouveau qui se mettait alors en place sous le couvert d’une restauration de la République, son caractère monarchique est incontestable. Comment les Romains, farouchement
opposés à la royauté depuis des siècles, en vinrent-ils à accepter et acclamer un Princeps ?

La seconde leçon reviendra sur le problème historique de la genèse de l’empire, qui est analysé depuis des siècles, mais dont chaque génération doit reprendre l’étude, car il pose la question cruciale des conditions d’émergence des pouvoirs personnels et autoritaires.
Programme
17:00
19:00
Du fils d'un dieu au père de la patrie : la construction de l'image publique du premier empereur
Intervenant
Photos
Photo Philippe Molitor