Message
Fermer
Mot de passe oubliéCréer un compte
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Coordinateur
Conférencier
Matières
Matière
Société, lettres et arts
Cours-conférence
Fleuve jaune, papillons amoureux et musique classique de la Chine du XXe siècle
Lieu
Site
Palais des Beaux-Arts de Charleroi
Local
Palais des Beaux-Arts de Charleroi
Adresse
Place du Manège, 1, 6000 Charleroi
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Le Collège Belgique    Journal des leçons passées    Fleuve jaune, papillons amoureux et musique classique de la Chine du XXe siècle
Jeudi
12  05
17:00
Inscriptions
clôturées
Jeudi 12 mai 2016 à 17 heures
Palais des Beaux-Arts de Charleroi – Palais des Beaux-Arts de Charleroi
Fleuve jaune, papillons amoureux et musique classique de la Chine du XXe siècle
Au XXe siècle, la musique classique chinoise a été soumise aux soubresauts du pays  : la mise à l'écart des derniers empereurs Qing, la proclamationde la république de 1911, la guerre civile, l'invasion japonaise et, enfin, la proclamation de la république populaire avec ses errements, la révolution culturelle et le développement économique qui permet aujourd'hui aux artistes de s'exprimer plus librement.

C'est dans ce contexte historique que l'exposé approche la musique chinoise du XXe siècle et, plus particulièrement, ses deux concertos les plus célèbres, le fleuve jaune pour piano et les papillons amoureux pour violon. Ils nous permettent d'esquisser une réponse à la question fondamentale : comment la musique chinoise a-t-elle préservé son caractère culturel original tout en étant soumise à une appropriation adaptée d’éléments occidentalisants et en préservant un fort caractère artistique malgré un dirigisme politique qui entend s'imposer ?

Le concerto pour piano du fleuve jaune plonge ses racines dans la cantate éponyme de Xian Xinghai, un élève de Paul Dukas, écrite en 1939 pendant la guerre sino-chinoise à la gloire du fleuve jaune, le symbole de la ténacité du peuple chinois.

Pendant la révolution culturelle, en 1969, l'épouse de Mao, adepte du piano, en commande une version pour piano et orchestre.

Le concerto pour violon des papillons amoureux a été composé en 1959 par Chen Gang et He Zanhao, alors étudiants au conservatoire de Shanghai. Dans un langage musical chinois et une subtile orchestration plus occidentale, il décrit la vieille légende Liang Zhu, les Roméo et Juliette chinois.

L'exposé peut également être perçu comme une brève histoire de la Chine du XXe siècle illustrée musicalement.
Programme
17:00
19:00
Fleuve jaune, papillons amoureux et musique classique de la Chine du XXe siècle
Intervenant
Photos