Message
Fermer
Mot de passe oubliéCréer un compte
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Coordinateur
Conférencier
Matières
Matière
Société, lettres et arts
Cours-conférence
Maladies professionnelles et environnement au dix-huitième siècle. De la silicose au cancer
Lieu
Site
Palais provincial de Namur
Local
Palais provincial de Namur
Adresse
Place Saint-Aubain 2, 5000 Namur
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Le Collège Belgique    Journal des leçons passées    Maladies professionnelles et environnement au dix-huitième siècle. De la silicose au cancer
Mardi
19  09
17:00
Inscriptions
clôturées
Mardi 19 septembre 2017 à 17 heures
Palais provincial de Namur – Palais provincial de Namur
Maladies professionnelles et environnement au dix-huitième siècle. De la silicose au cancer
Dans son ouvage sur « Le laboratoire des pollutions industrielles », Paris, 1770-1830 (Paris, Albin Michel, 2001), Thomas Le Roux aborde à plusieurs reprises la question des maladies professionnelles. Il y évoque notamment la campagne relative aux méfaits du charbon, lors de l’extraction ou de la combustion. On reprendra la question dans le cadre du débat européen suscité par l’expérience des mines du pays de Liège. On traitera du développement pris au dix-huitième siècle par le célèbre « Essai sur les maladies des artisans » de Bernardino Ramazzini (1700). On considérera d’une part, notamment chez l’écrivain Sébastien Mercier, la critique des «  émanations putrides » qui affectent les « tanneurs, corroyeurs et fondeurs de suif ». On verra d’autre part comment la mise en cause de « la fumée continuelle » et des vapeurs « qui s’exhalent sans cesse des ateliers où l’on tourmente le cuivre et les métaux » s’étend à la revendication de mesures destinées à protéger les populations voisines des premiers établissements relevant de la Révolution industrielle. On mettra ici à profit le tableau des « exhalaisons » donné en 1798 par François Emmanuel Fodéré, considéré comme le « père de la médecine légale », dans son traité sur « Les lois éclairées par les sciences physiques ». La découverte de l’origine du cancer du scrotum fournira le premier exemple d’une explication de la maladie liée au métier. On se fondera ici sur les travaux de Sarah Saunders et autres (BMJ Case Reports. Reminder of important clinical lesson, PMCID : PMC3027920, 2009), Jacques Rouëssé (« Une histoire du cancer du sein en Occident », 2011), etc.
Programme
17:00
19:00
Maladies professionnelles et environnement au dix-huitième siècle. De la silicose au cancer
Intervenant
Photos
Photo FTPN: C. Genard