Message
Fermer
Mot de passe oubliéCréer un compte
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Conférencier
Matières
Matière
Société, lettres et arts
Cours-conférence
Éclats d'un passé. Usages et destructions des patrimoines archéologiques
Lieu
Site
Palais des Académies à Bruxelles
Local
Salle à déterminer 2
Adresse
Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Le Collège Belgique    Leçons    Détruire un monde : visées et visages des assassins d'une mémoire
Jeudi
26  04
17:00
Inscriptions
clôturées
Jeudi 26 avril 2018 à 17 heures
Palais des Académies à Bruxelles – Salle à déterminer 2
Détruire un monde : visées et visages des assassins d'une mémoire
La destruction des patrimoines archéologiques connaît ces derniers temps une actualité dramatique. Pourquoi détruire les vestiges du passé ? Comment ? En vertu de quels choix ? Quels sont les acteurs de ces destructions ? Autant de questions qui posent in fine celle de l’importance de l’histoire, mais surtout celle de son utilisation à des fins politiques.
Ces deux conférences du Collège Belgique aborderont donc successivement le rôle de l’archéologie – et plus particulièrement des patrimoines archéologiques – dans l’affirmation des États, et singulièrement dans l’idéologie des Nations.
Après une rapide introduction sur la genèse de l’intérêt du pouvoir pour les vestiges du passé, le premier exposé s’attachera plus particulièrement à la place des patrimoines archéologiques dans le contexte, parfois colonial, des relations entre États occidentaux et  « jeunes nations » orientales. Cet éclairage est en effet indispensable pour mieux apprécier les ressorts des actes de destruction.
La seconde leçon sera ainsi destinée à une brève histoire des destructions de patrimoines archéologiques afin d’inscrire cette  « pratique » d’une part dans une histoire plus longue et d’autre part dans un champ politique plus précis.
Ces deux leçons devraient conduire à une réflexion plus générale sur le sens à la fois intrinsèque et construit des vestiges archéologiques, sur les menaces qui pèsent sur leur conservation et sur les pistes que cette compréhension des risques devrait nous amener à explorer.
Programme
Détruire un monde : visées et visages des assassins d'une mémoire
Intervenant
Photos
Photo Philippe Molitor