Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Conférencier
Matières
Matière
Société, lettres et arts
Cours-conférence
L'apport des femmes auteurs et artistes aux avant-gardes historiques : manifeste, performance, livre
Lieu
Site
Bruxelles
Immeuble
Palais des Académies
Local
Salle à déterminer
Adresse
Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Le Collège Belgique    Leçons    L'apport des femmes auteurs et artistes aux avant-gardes historiques : manifeste, performance, livre
Mar
22  10
17:00
Inscriptions
clôturées
Mardi 22 octobre 2019 à 17 heures
Bruxelles – Palais des Académies – Salle à déterminer
L'apport des femmes auteurs et artistes aux avant-gardes historiques : manifeste, performance, livre
Qui connaît Valentine de Saint-Point et Mina Loy comme signataires de manifestes futuristes ? Qui sait qu’Elsa von Freytag-Loringhoven a inventé le ready-made au même moment que Duchamp et qu’elle a pratiqué la performance dans les rues de New York durant les années 1910 ? Et qui est conscient du fait que le Surréalisme a connu son inouïe longévité entre autre grâce aux nombreux projets de livres hybrides issus d’un travail collaboratif entre une auteure et un.e artiste visuel.le ? Depuis les travaux de Lea Vergine, Mary Ann Caws, Rudolf Kuenzli et Gwen Raaberg, Renée Riese Hubert, Susan Rubin Suleiman, Whitney Chadwick, Georgiana Colvile et Katherine Conley, on cerne pourtant mieux la contribution des femmes aux avant-gardes dites historiques (Futurisme, Dada, Surréalisme). On sait surtout que bon nombre de ces créatrices ont largement dépassé le triple rôle de muse-modèle-maîtresse dans lequel les histoires de la littérature et de l’art les ont confinées jusqu’aux années 1980. S’il est vrai que dans un premier temps, soit celui de la fondation d’un mouvement avant-gardiste, les auteures et les artistes n’étaient souvent directement impliquées ni dans la rédaction du manifeste ni dans les activités du groupe, elles se sont rapidement affiliées, dans un deuxième temps, à certains membres du groupe, pour finalement déployer leurs propres pratiques littéraires et artistiques, inspirées de proche ou de loin des valeurs d’un mouvement d’avant-garde donné.
Je proposerai quelques éléments de réflexion sur le rôle et les pratiques intermédiales élaborées par les femmes au sein ou alors en marge des avant-gardes en convoquant, images à l’appui, les exemples de Valentine de Saint-Point, de la Baroness Elsa, de Hannah Höch, de Sophie Taeuber, d’Emmy Hennings et de plusieurs auteures-artistes surréalistes telles Leonora Carrington, Claude Cahun, Frida Kahlo, Valentine Penrose, Gisèle Prassinos et Unica Zürn.
Programme
17:00
19:00
L'apport des femmes auteurs et artistes aux avant-gardes historiques : manifeste, performance, livre
Intervenant
Photos
Photo Philippe Molitor