Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Coordinateur
Conférencier
Matières
Matière
Sciences biologiques et médicales
Cours-conférence
La caractérisation génétique des immunodéficiences primaires et des états inflammatoires inexpliqués : pour le patient, pour la science ou pour les deux ?
Lieu
Site
Namur
Immeuble
Palais provincial
Local
Palais provincial
Adresse
Place Saint-Aubain, 2, 5000 Namur
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Le Collège Belgique    Leçons    La caractérisation génétique des immunodéficiences primaires et des états inflammatoires inexpliqués : pour le patient, pour la science ou pour les deux ?
Mar
24  09
17:00
Inscriptions
clôturées
Mardi 24 septembre 2019 à 17 heures
Namur – Palais provincial
La caractérisation génétique des immunodéficiences primaires et des états inflammatoires inexpliqués : pour le patient, pour la science ou pour les deux ?
Pour le clinicien, les formes communes d'immunodéficiences primaires (dites communes variables) et les états inflammatoires au long cours sont souvent considérés comme des maladies au déterminisme trop complexe pour qu'une tentative d'élucidation génétique ait la moindre chance de modifier la prise en charge des patients concernés. Ces entités restent donc de véritables « fourre-tout » nosologiques comme il en existe encore bien d'autres en médecine et dans lesquels tous les patients sont traités de la même façon malgré l'hétérogénéité de leur parcours. Seule l'intuition du clinicien apporte parfois une certaine personnalisation des prises en charge mais toujours dans l'empirisme. L'accessibilité plus grande des techniques de séquençage génétique de nouvelle génération permet néanmoins dans certains cas de faire reculer ces frontières et de changer radicalement la démarche thérapeutique et le pronostic de certains patients. La limite entre intérêt clinique et intérêt scientifique reste toutefois très floue, ce qui soulève de multiples problèmes éthiques et sociétaux. A partir de quelques exemples concrets de maladies de ce type (relativement fréquentes par ailleurs) nous illustrerons les doutes, les frustrations mais aussi les espoirs des cliniciens qui s’aventurent dans ces nouveaux territoires de la médecine.
Programme
17:00
19:00
La caractérisation génétique des immunodéficiences primaires et des états inflammatoires inexpliqués : pour le patient, pour la science ou pour les deux ?
Intervenant
Photos
Photo FTPN: C. Genard