Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Conférencier
Matières
Matière
Société, lettres et arts
Cours-conférence
La libre circulation des personnes en Europe : quand le droit met les religions à l’épreuve de la mobilité
Lieu
Site
Arlon
Immeuble
Palais Provincial
Local
Palais Provincial
Adresse
Place Léopold, 1, 6700 Arlon
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Le Collège Belgique    Leçons    La libre circulation des personnes en Europe : quand le droit met les religions à l’épreuve de la mobilité
Lun
13  05
18:30
Inscriptions
clôturées
Lundi 13 mai 2019 à 18h30
Arlon – Palais Provincial
La libre circulation des personnes en Europe : quand le droit met les religions à l’épreuve de la mobilité
Flexibilité et diversité sont deux grands leitmotivs des sociétés dites hypermodernes. A supposer qu’on en accepte la légitimité, peut-on réellement - et si oui, comment - les tenir ensemble ?
La mobilité croissante des personnes - qu’il s’agisse de contraintes migratoires ou de liberté de circulation - donne une ampleur nouvelle à ces questions. Peut-on penser la mobilité comme une solution à des conflits de valeurs ou de convictions ? Une société (belge ou européenne) se doit-elle d'être pluraliste en chaque point de son territoire ou uniquement dans sa globalité, au prix de déplacements raisonnables  ? Et sur les citoyens qui seraient des sédentaires avérés faut-il faire peser une obligation plus grande de conformisme ou d'adaptabilité des consciences ?
On montrera combien ces questions reçoivent des réponses étonnantes en droit européen. Leur mise en cohérence appelle des analyses nouvelles, que ne permettent pas à eux seuls les concepts émergents de « globalisation », « liquidité » (Z. Bauman), « accélération sociale » (H. Rosa)...C’est donc au test du droit que l’on développera de nouvelles réflexions, autour de deux thématiques : comment le droit considère-t-il la mobilité géographique des personnes confrontées à des conflits de valeurs ou de convictions ? Comment à l’inverse le droit prend-il en compte la diffraction, la fluidité voir l'instabilité des convictions et des valeurs individuelles ?

Programme
18:30
20:30
La libre circulation des personnes en Europe : quand le droit met les religions à l’épreuve de la mobilité
Intervenant