Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Coordinateur
Conférenciers
Matières
Matière
Société, lettres et arts
Cours-conférence
Cycle « La laïcité : histoires, enjeux et perspectives »
Lieu
Site
Bruxelles
Immeuble
Palais des Académies
Local
Salle à déterminer
Adresse
Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Le Collège Belgique    Leçons    Reporté à une date ultérieure. Laïcité(s) et monothéismes : héritages communs et modernités musulmanes
Jeu
14  05
17:00
Inscriptions
clôturées
Jeudi 14 mai 2020 à 17 heures
Bruxelles – Palais des Académies – Salle à déterminer
Reporté à une date ultérieure. Laïcité(s) et monothéismes : héritages communs et modernités musulmanes
« Laïcité » : voici une notion qui n’est jamais neutre dans sa compréhension, sa réception et ses usages. Le mot est, pour les uns, une sorte d’incantation positive et libératrice, mais il est, pour les autres, l’expression de formes latentes de dominations ou de discriminations. Mal comprise, elle est alors un plaidoyer pour l’athéisme ou une guerre contre les expressions multiples de la religiosité ; bien comprise, elle est plutôt une source de paix et de justice sociales et, sans aucun doute, une protection juste et équitable des convictions philosophiques. En somme, la laïcité est à penser comme un principe de la limite qui devrait permettre de bien «  faire peuple », de façon démocratique et équitable. Or, s’il en est ainsi, elle peut devenir un principe fondateur de toute démocratie, un principe d’union plus que de division, qui devra être capable de fortifier nos quêtes d’égalité, de liberté, d’autonomie et de solidarité.

Dans ce cycle, il s’agira de montrer, de façon critique et réflexive, comment la laïcité est un principe politique d’organisation de la sphère publique, avec de nombreuses répercussions sociétales puisqu’elle doit envisager les rapports du théologique et de la religiosité à la vie commune des femmes et des hommes dans la Cité.

Grâce à des exposés théoriques nourris et des éclairages disciplinaires divers, le cycle abordera plusieurs questions, comme, par exemple, celles-ci : Qu’est-ce qu’une « norme civile » et une « norme religieuse » ? Comment éviter les ingérences et interférences des secondes sur les premières ? Que sont la « neutralité » et l’« impartialité » ? Comment penser et fonder le régime de nos libertés fondamentales ? Comment réguler les effets de nos croyances religieuses et prendre en compte ceux qui n’en ont aucune ? Comment la question « laïcité » se pose-t-elle en Belgique et au gré de quelles évolutions socio-politiques  ? Comment se dit-elle et se pense-t-elle en contexte européen ?

Un tel Cycle de cours entend faire le point et donner à penser, avec un ensemble d’experts, issus de différentes disciplines et dont les approches seront diverses et mutuellement enrichissantes, tout ceci au cœur des grands débats sociétaux portés par l’Académie Royale de Belgique.

Bibliographie sélective

Kintzler C., Qu’est-ce que la laïcité ?, Vrin, coll. « Chemins philosophiques », 2007, 128 p.
Kintzler C., Penser la laïcité, Paris, Minerve, 2014, 220 p.
Programme
17:00
19:00
Laïcité(s) et monothéismes : héritages communs et modernités musulmanes
Intervenants
Documents préliminaires
Prospectus_Cycle_La laïcité - format pdf
Photos
Photo Philippe Molitor