Les Actualités / Alfred Russel Wallace, plus darwiniste que Darwin mais politiquement moins co...

Alfred Russel Wallace, plus darwiniste que Darwin mais politiquement moins correct, un ouvrage de Jacques Reisse dans la nouvelle collection « Rétro Poche »

Alfred Russel Wallace (1823–1913) est l’un des plus grands naturalistes du 19e siècle. Autodidacte génial, coinventeur de la théorie de l’évolution, explorateur de régions inconnues d’Amazonie et de l’archipel malais, père de la biogéographie, écologiste avant l’heure mais aussi socialiste, anticapitaliste, antimilitariste, féministe et donc « politiquement incorrect » dans l’Angleterre victorienne.

Wallace est déiste et spiritualiste : il croit à l’existence d’un monde des esprits, à l’existence d’un pouvoir organisateur surnaturel, aux fantômes et en cela, aussi, il est « politiquement incorrect » pour ses collègues et amis comme Huxley, Hooker, Darwin qui cherchent à dégager la science de toute contrainte philosophique ou religieuse et à la fonder sur des bases rationnelles. Wallace est un personnage fascinant sur le plan scientifique et personnel. Sa vie est un vrai roman !

Jacques Reisse, né à Uccle en 1936 est docteur en sciences (chimiques) de l’Universite libre de Bruxelles. II est membre de I’Academie royale de Belgique, Professeur émérite de I’ULB et a mené une carrière internationale importante. II est I’auteur de l’ouvrage La longue histoire de la matière (PUF, 2006) et co-auteur avec Dominique Lambert de Charles Darwin et Georges Lemaitre. Une improbable mais passionnante rencontre (Académie royale de Belgique, 2009).

La nouvelle collection « Rétro Poche » de l'Académie est destinée à rééditer des ouvrages parus dans les collections des Mémoires de l'Académie, ouvrages qui ont connu un franc succès et qui sont aujourd'hui épuisés.

Commande

Zoom

 

Top