Les Actualités / Présentation d'un ouvrage de Baudouin Decharneux, membre de l'Académie, et d'

Présentation d'un ouvrage de Baudouin Decharneux, membre de l'Académie, et d'Éric de Beukelaer

Publié par les éditions E.M.E, l'ouvrage Une cuillère d'eau bénite et un zeste de soufre dans sa deuxième édition augmentée, préfacé par le cardinal Godefried Danneels et par le professeur Hervé Hasquin, et illustré par Pierre Kroll, sera présenté en primeur à la Librairie TaPage (rue de la Maladrerie, 33 à 6810 Romponcelle, tél. : 061 27 04 79), le vendredi 18 décembre à 18 h.

À cette occasion, une interview des auteurs, Baudouin Decharneux, philosophe et historien des religions à l'Université libre de Bruxelles, et Éric de Beukelaer, porte-parole des évêques de Belgique, sera réalisée par le journaliste Jiri Pragmann.

Quatrième de couverture :

Croire, ne pas croire, que croire ? Ce livre offre une vision croisée en 65 mots-clefs entre, d’une part Éric de Beukelaer, prêtre, théologien, responsable de séminaire et porte-parole des évêques de Belgique. Bref, plus catho que ça… De l’autre, Baudouin Decharneux, membre de l’Académie royale de Belgique, philosophe et historien des religions dans ce temple du libre-examen qu’est l’Université libre de Bruxelles. Bref, un beau spécimen du libre-examen « made in Belgium ». L’amitié qui lie les deux hommes les a enjoints à se lancer un amical défi : Exprimer clairement leur vision du monde de la façon la plus concise possible autour de 65 mots-clefs : me, Dieu, Doute, Franc-maçonnerie, Liberté, …
Plutôt que de tout lire d’un trait, le lecteur est invité à entrer dans leurs réflexions par petite dose (Une petite cuillère d’eau bénite et puis un zeste de soufre… Il ne faut jamais abuser des bonnes choses). Et à le faire, quand il a l’esprit en repos ou qu’il voudrait le rendre tel. En effet, la joute amicale entre Baudouin et Éric se veut tout le contraire d’un érudit débat entre deux experts. Elle est une invitation lancée au lecteur à participer à leur débat, c’est-à-dire à formuler sa propre vision des choses.

D’où la présence (im)pertinente entre les pages de ce livre d’un premier témoin, le caricaturiste Pierre Kroll. En 65 dessins inédits, tantôt drôles, tantôt grinçants, il participe à la joute. Il fait même bien plus en se livrant lui-même par une préface, très perso. Un autre Pierre, pudique et tendre à la fois, y rencontre son jumeau comme dans un jeu de miroir.
Top