Les Actualités / Brèves des Alumni n° 20 - janvier 2013

Brèves des Alumni n° 20 - janvier 2013


/ Distinctions, prix et récompenses /


Alain Destexhe, docteur en sciences de l’Université libre de Bruxelles, directeur de recherche au CNRS, est codirecteur du projet Human Brain Project (HBP) qui vient d’être désigné par la Commission européenne comme l’un des deux projets financés par son nouveau programme FET Flagship. Fédérant plus de 80 institutions de recherche européennes et internationales autour d’un des plus grands défis de la science contemporaine – comprendre le cerveau humain –, le projet est prévu pour durer dix ans, avec un budget colossal d’un milliard d’euros.

Ludovic Hennebel, chercheur qualifié du F.R.S.-FNRS attaché à l’ULB, est invité par la prestigieuse faculté de droit de l’Université de Harvard, à Cambridge, pour y poursuivre ses recherches au cours de cette année académique 2012-2013. Ses travaux portent sur le droit international des droits de l’homme et la justice globale. Il est par ailleurs coéditeur de Genocide Denials and the Law, ouvrage publié chez Oxford University Press sur le droit face au négationnisme.

Dimitri Leemans, docteur de l’Université libre de Bruxelles (mathématiques), vient d’être nommé Associate Professor à l’Université d’Auckland, où il occupait la position de maître de conférences depuis 2011.


/ Publications /


Françoise Bergerat, docteur en géologie (Université Pierre et Marie Curie, Paris), directeur de recherche au CNRS, a coédité un volume spécial de la revue des sciences de la terre Tectonophysics (décembre 2012), qui s’intitule « Crustal Stresses, Fractures, and Fault Zones: The Legacy of Jacques Angelier ». Ce volume de dix-huit articles couvre des champs divers depuis des études de géodynamique régionales jusqu’aux aspects sismo-tectoniques et mécaniques.

Thomas Bruss, professeur ordinaire à l’ULB (mathématiques), en collaboration avec Marc Yor, membre de l’Académie des Sciences de Paris, a résolu le « Last-arrival Problem », un problème ouvert et important dans le domaine de l’analyse séquentielle (Stochastic Processes and Their Applications, vol. 122, pp. 3239-3261, 2012).

Nicolas Chamel, chercheur qualifié F.R.S.-FNRS à l’Institut d’Astronomie et d’Astrophysique de l’ULB, a signé l’article « Crustal Entrainment and Pulsar Glitches », paru en janvier 2013 dans la revue Physical Review Letters.

Renaud De Putter, auteur et compositeur, figure, aux côtés de plusieurs membres de l’Académie, parmi les vingt-cinq compositeurs repris dans le coffret de 6 CD publié à l’occasion du 50e anniversaire de Musiques Nouvelles (Cyprès). Chacune des œuvres qui figurent dans le coffret est un jalon marquant l’histoire de ce pôle de création et de production musicales : chacune fut commandée par Musiques Nouvelles et enregistrée par les musiciens de l’ensemble.

Stéphane Lambert, poète et romancier, renouvelle le genre de l’autobiographie avec son nouveau livre, Mon corps mis à nu, à paraître aux Impressions nouvelles. Ce récit traite un thème littéraire fondamental : le corps qui est le nôtre, le corps que nous sommes, le corps que nous devenons à travers les expériences que nous en faisons ou qu’il nous amène à vivre – C’est alors que commence l’histoire de mon corps, lorsque mon regard a pris place derrière mes yeux et a vu les jambes, maigres, les bras, maigres, le torse, maigre, le sexe, petit, le crâne, émacié, a vu ce double qui me représentait aux yeux des autres, ce double qu’il allait falloir incarner.

Maurice Leponce, docteur en sciences agronomiques (ULB), chef de section à l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, est l’un des principaux promoteurs d’un article paru dans la revue Science « Arthropod Diversity in a Tropical Forest », faisant la couverture de l’édition du 14 décembre 2012, synthétise les résultats obtenus par une équipe internationale qui, en 2003-2004, a analysé la diversité et la distribution des arthropodes d’une forêt du Panama.

Caroline Nieberding, professeur à l’UCL (Centre de recherche sur la biodiversité), y dirige l’équipe Evolutionary Ecology and Genetics qui vient d’achever une étude sur la capacité de dispersion, un comportement clef chez les organismes vivants. L’article intitulé « Density and geneticrelatedness increase dispersal distance in a subsocialorganism » a été publié, en étroite collaboration avec les universités de Montpellier 2 et de Gand, dans la revue scientifique d’écologie Ecology Letters.

Grégoire Polet, écrivain et docteur en langues et littératures romanes de l’UCL, voit deux de ses fictions être publiées en ce début d’année. Dans un recueil collectif intitulé Feuilleton (éd. de La Muette), est repris en intégral un texte publié en feuilleton pour la Maison des auteurs (Bela) – Dans la nuit du 10 au 11 avril 1934, deux hommes détachent, pour les voler, des panneaux de l’Agneau mystique, dans la cathédrale Saint-Bavon, à Gand. Puis, au mois de mars, paraîtra en format e-book une autre fiction, Autoroute du soleil (éd. ONLIT) – Un voyageur solitaire en voiture refait son monde, en roulant de Bruxelles à Lisbonne.

Benoit Scheid, docteur en sciences appliquées de l’ULB, et Stéphane Dorbolo, docteur en sciences physiques de l’ULg, tous deux chercheurs qualifiés du F.R.S-FNRS, ont cosigné un important article sur le comportement dynamique des « antibulles », publié dans le journal Physical Review Letters (n° 109, décembre 2012). Bien que découvert il y a plus de 80 ans, cet objet intriguant qu’est l’antibulle – nom donné à une goutte de liquide entourée d’un film d’air microscopique et plongée dans un liquide – n’a été étudié que récemment de manière expérimentale par une équipe de l’ULg. Cet article fournit enfin un modèle théorique satisfaisant pour expliquer la dynamique des antibulles.


/ Conférences et autres manifestations /


Isabelle Dagneaux, docteur en médecine et licenciée en philosophie de l’Université catholique de Louvain, interviendra dans le cadre du prochain Midi de la Bioéthique, avec un exposé proposant quelques pistes de réflexion sur les enjeux éthiques des regards posés – entre autres par la médecine – sur la surdité (8/02, faculté de médecine de l’UCL à Bruxelles).

Nicolas Gilsoul, architecte et paysagiste (Institut des Sciences et du Vivant, Paris), signale le lancement à Versailles de l’Année Le Nôtre, à l’occasion de laquelle sera inauguré le jardin de la Cour des Senteurs, espace public de 3600 m2 dédié à l’art des parfums dont il est le concepteur, aux portes du Château. Par ailleurs, à Versailles toujours, à l’arrière des Grandes Écuries, l’avenue de l’Europe est également en cours de transformation en avenue-jardin. Plus d’informations sur le tout nouveau site internet de Nicolas Gilsoul.

Angélique Léonard, ingénieur civil chimiste et docteur en sciences appliquées (ULg), organise, sous la bannière Liège Créative et avec le parrainage du pôle Greenwin, une journée de conférences intitulée Regards croisés sur l’intérêt et les apports de la démarche « Analyse de Cycle de Vie » dans le domaine de la construction (22/03, Château de Colonster).

Antoine Wauters, philosophe (ULB) et écrivain, a vu l’un de ses textes donner lieu à une lecture par la comédienne et réalisatrice Isabelle Nanty. Cette rencontre autour de Césarine de nuit (paru début 2012 aux éditions Cheyne) s’est tenue le 15 janvier au Centre Wallonie-Bruxelles de Paris et est en écoute libre sur le site du CWB.


/ Les Alumni au Collège Belgique /


Sébastien Biset donnera le cours-conférence Une histoire des arts relationnels, 1952-2012 (6/03 Bruxelles).

Alexandre Vanautgaerden assurera le cours-conférence Fabienne Verdier : de la peinture chinoise aux maîtres flamands (19/03 Bruxelles).

Valérie Dufour est responsable de la coordination du colloque Modernité musicale au XXe siècle et musicologie critique. En hommage à l’apport de Célestin Deliège (21, 22 et 23/03 Bruxelles).

Retrouvez ici le programme des cours du Collège Belgique pour 2013.


À noter enfin que, le 20 mars prochain, se tiendra la séance d’accueil des nouveaux membres du Collège des Alumni, lors d’une leçon spéciale du Collège Belgique, rencontre placée sous le signe de la musique : Jazz, improvisation et société. Concert commenté, par Steve Houben et Jean-Pol Schroeder, avec la participation de « Houben’s Factory » : Steve Houben (saxophone alto), Grégory Houben (trompette), Jacques Pirotton (guitare), Sam Gerstmans (contrebasse), Antoine Pierre (batterie).

Zoom

 

Zoom

 

Zoom

 

Zoom

 

Zoom

 

Top