Les Actualités / Marie Stuart, l'immortalité d'un mythe, un livre de Monique Weis

Marie Stuart, l'immortalité d'un mythe, un livre de Monique Weis

Le sort de Marie Stuart, reine d’Écosse accusée de trahison, emprisonnée pendant près de vingt ans, puis exécutée pour rébellion par Élisabeth d’Angleterre, a inspiré des générations d’écrivains et d’artistes. Le livre s’attèle à étudier diverses facettes de cette réception, du XVIe siècle à nos jours. Il propose, en filigrane, une réflexion sur les rapports entre histoire et fiction.

Dès les années 1560, Marie Stuart fait l’objet de deux lignées d’interprétation concurrentes : celle qui voit en elle une martyre innocente, et celle qui la diabolise comme une traîtresse ignoble. À la fin du XVIIIe et au XIXe siècle, le romantisme transforme la figure de Marie Stuart en une héroïne passionnée. Les artisans les plus connus de cette métamorphose sont Schiller et Donizetti. L’image romantique perdure, notamment sous la plume de Stefan Zweig et grâce aux adaptations cinématographiques. Plus récemment, des lectures féministes sont venues s’ajouter à la succession de strates qui constituent et constitueront le mythe complexe de Marie Stuart.

Historienne, Monique Weis est chercheur qualifié du Fonds national de la Recherche scientifique et maître d’enseignement à l’Université libre de Bruxelles. Un de ses domaines de recherches est la réception du passé dans les arts et la littérature des XIXe et XXe siècles. Elle est directrice adjointe du Centre interdisciplinaire d’Étude des Religions et de la Laïcité (CIERL, ULB).

L'ouvrage est préfacé par Hervé Hasquin.

Également disponible prochainement en version numérique avec extraits vidéos.
Commander directement sur www.academie-editions.be

Zoom

 

Top