Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
-
-
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Les Publications    Toutes les publications    Usages et enjeux des patrimoines archéologiques. Entre science et politique
Didier Viviers

Usages et enjeux des patrimoines archéologiques. Entre science et politique

La construction des identités nationales doit énormément à l’archéologie. La collecte et la mise au jour des témoins d’un passé qui s’ancre matériellement dans un territoire participèrent largement à la cohésion des communautés humaines, à la légitimation du pouvoir, mais aussi parfois à la domination (à tout le moins culturelle) de certains États. Les patrimoines archéologiques représentent donc des enjeux importants pour les populations qui s’en réclament à un titre ou à un autre. Comment ont-ils été appréhendés ou utilisés à travers les siècles ? Quelles questions posent-ils sur notre rapport au monde, au temps, au passé, aux autres ? Quelle est in fine la part de la science et du politique dans leur interprétation ?

Didier Viviers est historien et archéologue, professeur à l’Université libre de Bruxelles, dont il fut recteur de 2010 à 2016. En 2017, il a été élu Secrétaire perpétuel de l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique. Ancien Membre de l’École française d’Athènes, il dirige plusieurs fouilles archéologiques, dont celles d’Apamée de Syrie et d’Itanos (Crète orientale).

Commande
Édition
LieuBruxelles
ÉditeurAcadémie royale de Belgique
Année2018
CollectionL'Académie en poche
Format17,8 x 10,9 cm
Numéro113
Nombre de pages160
ISBN978-2-8031-0657-8
Prix7€
N° Fiche5177