Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Publications de l'Académie    Toutes les publications    Georges Lemaître et l'Académie royale de Belgique
Georges Lemaître

Georges Lemaître et l'Académie royale de Belgique

Œuvres choisies et Notice biographique
Textes du quatrième de couverture du mémoire

Si Georges Lemaître est aujourd'hui reconnu comme le père de la théorie du big-bang en cosmologie, il a apporté des contributions originales à d'autres aspects de l'astronomie, aux mathématiques, à la mécanique et à la physique. Cette diversité apparaît clairement dans cette contribution de l'Académie royale de Belgique au centième anniversaire de la naissance de son illustre membre. Les Œuvres choisies rassemblent les communications et discours de Georges Lemaître publiés dans le Bulletin de la Classe des Sciences. Outre des exposés de synthèse sur la cosmologie et l'astrophysique et des communications sur les modèles mécaniques d'amas de nébuleuses, on y trouve des travaux originaux de mécanique céleste sur la méthode de Hill, le problème de Stormer et le problème des trois corps, des études d'analyse mathématique sur le calcul des variations et les intégrales elliptiques, des contributions d'analyse numérique sur l'itération rationnelle et une surprenante méthode pour l'apprentissage du calcul élémentaire. L'ouvrage contient également l'article fondateur de la théorie de l'expansion de l'univers paru en 1927 dans les Annales de la Société Scientifique de Bruxelles, et la notice biographique de Georges Lemaître rédigée par Charles Manneback et publiée dans l'Annuaire de l'Académie royale de Belgique de 1974.


Né à Charleroi en 1894 et décédé à Louvain en 1966, Georges Lemaître a étudié les mathématiques à l'Université catholique de Louvain. Nommé chargé de cours en 1925 et professeur ordinaire en 1927 dans cette institution, il y enseigne la relativité, la méthodologie mathématique, l'histoire des sciences physiques et mathématiques, la mécanique analytique et la mécanique céleste. A la fin des années vingt, Lemaître attire l'attention du monde scientifique par un mémoire sur l'expansion de l'univers, bientôt suivi par sa célèbre hypothèse de l'atome primitif. Premier titulaire du Prix Francqui en 1934, Lemaître est élu correspondant, en 1933, et membre, en 1941, de la Classe des Sciences de l'Académie royale de Belgique. Il est membre de l'Académie pontificale des Sciences dès sa création en 1940, et la préside de 1960 à sa mort. Après l'avoir élu Fellow en 1930, la Royal Astronomical Society décerne à Georges Lemaître, en 1953, la première Médaille Eddington. Docteur honoris causa de plusieurs universités étrangères, Lemaître a reçu en 1950 le Prix décennal des Sciences mathématiques appliquées.

Photo de liseuse : Charles Leplae : Buste de Georges Lemaître, 1952, bronze, Ht 58 H 45 L 28 P 28, Académie royale de Belgique, inv. 67. Photo Luc Schrobiltgen.
Édition
LieuBruxelles
ÉditeurAcadémie royale de Belgique
Année1995
Numéro d'édition1971
CollectionMémoires de la Classe des Sciences
Formatin 8°
Série3
TomeX
Numéro1971
Nombre de pages220
ISBN2-8031-0128-9
Prix23,55€
N° Fiche2438
Documents
Georges Lemaître et l'Académie royale de Belgique. Œuvres choisies et Notice biographique - format pdf