Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Conférencier
Matières
Matière
Société, lettres et arts
Cours-conférence
La diplomatie d’influence
Lieu
Site
Bruxelles
Immeuble
Palais des Académies
Local
Salle à déterminer
Adresse
Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Activités    La diplomatie numérique : l’ambassade sur les réseaux sociaux
Mer
05  02
17:00
Inscriptions
clôturées
Mercredi 5 février 2020 à 17 heures
Bruxelles – Palais des Académies – Salle à déterminer
La diplomatie numérique : l’ambassade sur les réseaux sociaux
La diplomatie est devenue un exercice d’influence. L’objectif est tantôt de gagner un Etat à sa cause dans une négociation internationale ou dans la mise en place d’une coalition militaire, tantôt d’obtenir un contrat économique sur un marché étranger, tantôt de recueillir un soutien pour une ligne politique, un engagement sur le plan du rayonnement culturel. Il apparaît aussi que cette diplomatie d’influence vise les acteurs non-étatiques, que ce soit les partis politiques, les faiseurs d’opinion, les milieux intellectuels, les décideurs économiques. Connue aussi sous le nom de soft power, elle a transformé en profondeur le métier de diplomate, devenu plus complexe aujourd’hui. En effet, le diplomate exerce son métier au contact d’une multitude d’acteurs : les médias, les chefs d’entreprise, les réseaux sociaux, avec lesquels il doit interagir. Il est aux prises avec une multiplicité d’enjeux, d’ordre économique, culturel, linguistique : soutenir les efforts de pénétration commerciale d’une entreprise ou le savoir-faire technologique dans un domaine de pointe, le rayonnement culturel d’une langue ou d’une littérature (par exemple dans le cadre de la francophonie), l’excellence des universités de son pays (pour y attirer les cerveaux étrangers). Il doit manier un grand nombre de vecteurs que sont les réseaux sociaux, de Facebook à Twitter. Ce cours analysera cette dimension nouvelle de la diplomatie, qui est un vrai tournant dans la pratique internationale.


Bibliographie sélective

CHITTY N.A., The Routledge Handbook of Soft Power, New York, Routledge, 2017.

NYE J., Soft Power : the means to success in world politics, New York, Public Affairs, 2004.
Programme
17:00
19:00
La diplomatie numérique : l’ambassade sur les réseaux sociaux
Intervenant
Photos
Photo Philippe Molitor