Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Conférencier
Matières
Matière
Société, lettres et arts
Cours-conférence
L'écriture de soi, la performance théâtrale et le réel
Lieu
Site
Cours-conférence donné à distance
Local
Cours-conférence donné à distance
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Jeu
02  12
17:30
Inscriptions
clôturées
Jeudi 2 décembre 2021 à 17h30
Cours-conférence donné à distance
(en visioconférence) L'écriture de soi, la performance théâtrale et le réel

Depuis quelques années, les récits auto-sociographiques s’imposent sur les scènes contemporaines européennes. L’écriture de soi implique visiblement une dimension scénique et performative propre à attirer l’attention des gens de théâtre, peut-être particulièrement sensibles à la pluralité des écritures en je(u) dans le travail de ces auteurs. Retravaillés par les metteurs en scène, ces textes permettent de dépasser les dichotomies réalité/fiction, texte/performance et texte narratif/texte dramatique. L’exposé cherchera à comprendre le sens de cette évolution où, réagissant l’un à l’autre, texte et scène forment un tout qui ancre le propos dans le réel et met en évidence sa dimension politique. Il s’agira donc de réfléchir à cette « pratique dramatico-théâtro-performative » qui ne cesse d’ouvrir la littérature à des pans du réel.
Cette présentation s’appuiera notamment sur les textes d’Annie Ernaux, de Didier Eribon et d’Édouard Louis, ainsi que sur les créations de grands metteurs en scène européens tels que Stanislas Nordey, le directeur du Théâtre National de Strasbourg, Thomas Ostermeier, le directeur artistique de la Schaubühne berlinoise et Ivo van Hove, directeur artistique du Toneelgroep Amsterdam, mais aussi sur celle de Cécile Backès, directrice de la Comédie de Béthune, et proposera un cadre pour penser ces textes hybrides, devenant des performances transmédiales où la littérature rencontre les arts, à la croisée d’enjeux esthétiques et politiques.



Bibliographie thématique


Annie Ernaux, Mémoire de fille, Paris, Gallimard, 2016

Peter M. Boenisch and Thomas Ostermeier, The Theater of Thomas Ostermeier, Abingdon, Oxon, New York, Routledge, 2016.

Didier Eribon, Retour à Reims, Paris, Flammarion, coll. « Champs Essais », 2018.

Gerhard Jörder, Ostermeier backstage, trad. de l’allemand par Laurent Muhleisen et Frank Weigand, Paris, L’Arche, 2015.

Édouard Louis, Histoire de la violence, Paris, Éditions du Seuil, 2016. 

Édouard Louis, Qui a tué mon père, Paris, Éditions du Seuil, 2018. 

Frédéric Maurin (dir.), Ivo van Hove, la fureur de créer, Besançon, Les Solitaires intempestifs, 2016.

Thomas Ostermeier, Le Théâtre et la Peur, Arles, Actes Sud, 2016.

Frédéric Vossier, Stanislas Nordey, locataire de la parole, Besançon, Les Solitaires intempestifs, 2013.

David Willinger, Ivo van Hove onstage, Londres, Routledge, 2018.
Programme
17:30
19:30
L'écriture de soi, la performance théâtrale et le réel
Intervenant
Photos