Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Conférencier
Matières
Matière
Sciences et technologies
Cours-conférence
Les nombres premiers, les graphes aléatoires et le meilleur des mondes possibles
Lieu
Site
Bruxelles
Immeuble
Palais des Académies
Local
Salle à déterminer
Adresse
Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Activités    Les nombres premiers, les graphes aléatoires et le meilleur des mondes possibles
Mar
24  09
17:00
Inscriptions
clôturées
Mardi 24 septembre 2019 à 17 heures
Bruxelles – Palais des Académies – Salle à déterminer
Les nombres premiers, les graphes aléatoires et le meilleur des mondes possibles
Dans un texte de 1697, le mathématicien et philosophe allemand Leibniz reprend sa théorie du meilleur des mondes possibles, en précisant les conditions auxquelles un tel monde devrait satisfaire. Dans les années 1960, trois mathématiciens hongrois (Erdös, Rado et Rényi), qui étudiaient les graphes aléatoires, découvrent un modèle très simple d’un univers « à la Leibniz ». Leur résultat, qui fait intervenir à la fois l’arithmétique des nombres premiers, la combinatoire, les probabilités et les groupes de symétries, est surprenant car tout à fait contraire à l’intuition et au bon sens. La conférence en expliquera les tenants et les aboutissants, avec quelques conséquences inattendues et quelques digressions historiques.
Programme
17:00
19:00
Les nombres premiers, les graphes aléatoires et le meilleur des mondes possibles
Intervenant
Photos
Photo Philippe Molitor