Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Conférencier
Matières
Matière
Société, lettres et arts
Cours-conférence
Séance d'ouverture 2020 à Charleroi. Le Don Juan de Molière : brûlot libertin ou tragédie édifiante ?
Lieu
Site
Charleroi
Immeuble
Palais des Beaux-Arts
Local
Palais des Beaux-Arts
Adresse
Place du Manège, 1, 6000 Charleroi
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Jeu
30  01
17:30
Inscriptions
clôturées
Jeudi 30 janvier 2020 à 17h30
Charleroi – Palais des Beaux-Arts
Séance d'ouverture 2020 à Charleroi. Le Don Juan de Molière : brûlot libertin ou tragédie édifiante ?
Alors que l’interdiction de jouer Tartuffe vient de lui-être signifiée et même réitérée, Molière se lance dans l’écriture d’une nouvelle pièce dont il attend beaucoup, au vu des investissements financiers consentis pour ses cinq décors nouveaux et ses machineries : ce sera Don Juan, créé le 15 février 1665. La pièce connaît un succès foudroyant jusqu’à la clôture de la saison théâtrale : elle ne sera pourtant jamais reprise ni éditée par Molière qui, dans le même temps, se voit néanmoins récompensé par le roi : sa troupe devient alors « troupe royale ». Comment expliquer cet imbroglio ? Comme dans Tartuffe, Molière y dénonce, péché suprême, l’hypocrisie se dissimulant sous le masque de la dévotion. Certes. Mais par ailleurs, c’est en s’autorisant de la tradition théâtrale de la très catholique Espagne, que Molière entreprend d’écrire une pièce relevant de la tradition de l’auto sacramental, soit une pièce à sujet religieux et à visée édifiante. Et en effet, si l’on veut bien ne pas retirer les propos tenus par Don Juan de leur contexte et, d’autre part, prendre en compte la complexe dramaturgie baroque qui architecture celui-ci, il ne fait aucun doute que Molière, avec l’aval du roi, entendait donner au public une pièce célébrant la Toute-Puissance de Dieu et une Providence récompensant les bons et punissant les méchants …

Bibliographie thématique

MOLIERE (Jean-Baptiste POQUELIN, dit), OEuvres complètes, éditées sous la direction de Georges
Forestier, Paris, Gallimard (coll. « Bibliothèque de la Pléiade »), 2010, 2 vol.

DANDREY (Patrick), Dom Juan ou La critique de la raison comique, nouvelle édition corrigée et mise
à jour, Paris, Champion (coll. « Lumière classique »), 2011, 216 p.

DANDREY (Patrick), L’éloge paradoxal de Gorgias à Molière, Paris, Presses universitaires de France
(coll. « Écriture »), 1997, 340 p.

FORESTIER (Georges), Molière, Paris, Gallimard (coll. « Biographies »), 2018, 544 p.

MCKENNA (Antony), Molière, dramaturge libertin, Paris, Champion (coll. « Champions classiques. Essais »), 2005, 254 p.
Programme
17:30
19:30
Séance d'ouverture 2020 à Charleroi. Le Don Juan de Molière : brûlot libertin ou tragédie édifiante ?
Intervenant
Documents préliminaires
Invitation_Séance d'ouverture_Charleroi - format pdf
Photos