Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Conférencier
Matières
Matière
Société, lettres et arts
Cours-conférence
Défense et illustration de la laïcité
Lieu
Site
Charleroi
Immeuble
Palais des Beaux-Arts
Local
Palais des Beaux-Arts
Adresse
Place du Manège, 1, 6000 Charleroi
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Jeu
26  11
17:30
Inscriptions
clôturées
Jeudi 26 novembre 2020 à 17h30
Charleroi – Palais des Beaux-Arts
Visioconférence Défense et illustration de la laïcité
En jouant sur le titre d’un grand livre de Joachim du Bellay qui voulait conforter une
réforme royale relative à l’usage de la langue française, la titulature de ce cours du Collège
Belgique dit bien comment il s’agira d’illustrer le concept de « laïcité », bien entendu au gré de ses usages et de ses mésusages, mais aussi d’en prendre la défense, singulièrement quand il est mal utilisé dans sa compréhension et dans son extension.

On revisitera ses plus lointaines origines, quand il était essentiellement question de se
demander comment faire « peuple », malgré les diversités et le sentiment contingent d’une universelle et commune humanité. On observera aussi comment la notion, dans ses usages
politiques et sociaux, a permis de penser les rapports entre les mondes des dieux et des humains,
tout en rencontrant d’autres notions constitutives comme l’impartialité, la neutralité et bien
entendu l’égalité des droits ou la véritable égalité des/entre (les) femmes et (les) hommes.

C’est dire que l’on abordera aussi la complexe question des rapports entre le théologique et le politique, en se demandant pourquoi et comment la laïcité pense et instaure des
limites, des différences et des critériologies, en sorte de maintenir fermement les conditions de
possibilité de l’égalité des citoyens, en démocratie, mais aussi de corriger politiquement les
inégalités.

Principe fondateur de la Cité, la laïcité sera présentée à travers ses usages divers et
multiples, comme un outil pour faire « peuple » et faire en sorte que les dialectiques du « eux » et du « nous » afférentes aux systèmes de la religiosité trouvent une réalisation régulée et une configuration paisible, dans le monde des humains.
Programme
17:30
19:30
Défense et illustration de la laïcté
Intervenant
Photos