Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Coordinateur
Conférenciers
Matières
Matière
Sciences biologiques et médicales
Cours-conférence
La chute, un syndrome gériatrique : aspects cliniques et physiologiques de la perte d'équilibre
Lieu
Site
Bruxelles
Immeuble
Palais des Académies
Local
Salle à déterminer
Adresse
Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Jeu
28  03
18:00
Inscriptions
clôturées
Jeudi 28 mars 2013 à 18 heures
Bruxelles – Palais des Académies – Salle à déterminer
La chute, un syndrome gériatrique : aspects cliniques et physiologiques de la perte d'équilibre
Le vieillissement s'accompagne de modifications des systèmes nerveux et musculaire qui altèrent notamment les processus de contrôle de l'équilibre avec pour conséquence une augmentation du risque de chute. La chute est une cause importante de morbidité et de mortalité chez la personne âgée et représente un véritable problème de santé publique. L'augmentation de la prévalence des chutes avec l'âge et l'état de fragilité qui caractérise souvent les personnes qui en sont victimes ont conduit à définir la chute comme un « syndrome gériatrique ». Ce terme englobe des conditions cliniques non reprises dans les catégories médicales classiques mais rend compte des conditions les plus souvent prises en charge en gériatrie: la confusion, les troubles de l’équilibre, etc. A ce titre, les chutes sont le reflet d'altérations impliquant de multiples systèmes d’organes qui affectent la qualité de vie et le statut fonctionnel des personnes âgées. Ainsi, les trois principaux systèmes impliqués dans l’équilibre ( vestibulaire, visuel et proprioceptif ) sont concernés et si l’atteinte d’un seul de ces systèmes ne perturbe pas de manière importante les capacités d’équilibre, l’altération concomitante de plusieurs sources sensorielles augmente le risque de chute. D’autres effets délétères du vieillissement sur l'équilibre résident dans la diminution de la force et de la puissance musculaire, tendant à ralentir la réponse motrice ( et sa pertinence ) à une perturbation ou à la survenue soudaine d’un obstacle. L'objectif de ce cours-conférence est de faire un état des lieux des connaissances sur la demarche du gériatre face à la chute ainsi que sur les mécanismes neuromusculaires sous-jacents à la diminution des capacités d'équilibre.
Programme
18:00
20:00
La chute, un syndrome gériatrique : aspects cliniques et physiologiques de la perte d'équilibre
Intervenants
Photos
Photo Philippe Molitor