Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Conférencier
Matières
Matière
Société, lettres et arts
Cours-conférence
Les mémoires d’Henry van de Velde. L’édition critique de l’ouvrage, sans cesse remis sur le métier, d’un protagoniste de la modernité
Lieu
Site
Bruxelles
Immeuble
Palais des Académies
Local
Salle à déterminer
Adresse
Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Le Collège Belgique    Leçons    Reporté à une date ultérieure. Les mémoires d’Henry van de Velde. L’édition critique de l’ouvrage, sans cesse remis sur le métier, d’un protagoniste de la modernité
Jeu
23  04
17:00
Inscriptions
clôturées
Jeudi 23 avril 2020 à 17 heures
Bruxelles – Palais des Académies – Salle à déterminer
Reporté à une date ultérieure. Les mémoires d’Henry van de Velde. L’édition critique de l’ouvrage, sans cesse remis sur le métier, d’un protagoniste de la modernité
Malgré une carrière internationale prolifique comme peintre, architecte, designer, pédagogue et théoricien, Henry van de Velde ne put mener à bien de nombreux projets sur lesquels il fondait de grands espoirs pour sa notoriété : le mausolée Nietzsche à Weimar, le théâtre des Champs-Elysées à Paris, l’urbanisation de la Rive gauche à Anvers, etc. Pour compenser ce destin contraire et témoigner de l’emprise incontestable qu’il exerça sur l’Art nouveau puis sur le Mouvement moderne, il entreprit la rédaction de ses mémoires à des moments où l’Histoire infléchissait sa carrière : durant la Première Guerre mondiale lorsqu’il fut assigné à résidence à Weimar, pendant la Seconde Guerre en Belgique puis, à partir de 1947, en Suisse où il finit ses jours grâce à l’aide d’un cercle d’amis. Le contexte de la rédaction des mémoires était propice à l’amertume, voire au règlement de compte. En fait, il favorisa surtout la multiplication des versions, les remises à jour redondantes et parfois contradictoires de la part de cet Européen avant la lettre, qui connaissait ses limites en matière d’écriture et ne parvint pas à finaliser complètement son entreprise. L’établissement du texte et l’appareil critique s’en trouvèrent complexifiés d’autant. Cependant, c’est un témoignage de première main que van de Velde nous livre sur la genèse de la modernité à travers un récit vivant et une description très imagée des milieux artistiques et intellectuels d’avant-garde qu’il fréquenta sa vie durant.

Bibliographie sélective

ADRIAENSSENS W., Föhl T., Walter S., Henry van de Velde. Passion, Fonction, Beauté, Lannoo, Tielt, 2013.

HOLLIS R., Henry van de Velde. The artist as designer, Occasional Papers, U.K., 2019.

PLOEGAERTS L., PUTTEMANS P., L’œuvre architecturale de Henry Van de Velde, Atelier Vokaer - Bruxelles, Presses de l’Université Laval - Québec, 1987.

SEMBACH K.-J., Henry van de Velde, Thames and Huston, Londres, 1998.

SEMBACH K.-J., SCHULTE B., Henry van de Velde. Ein europaïscher Künstler seiner Zeit, Wienand, Köln, 1992.

VAN LOO A., Henry van de Velde. Récit de ma vie, Flammarion - Versa, Paris-Bruxelles, 1992 (t. I 1863-1900) et 1995 ( t. II 1900-1917).

VAN LOO, A., Henry van de Velde et le Bauhaus , Cahiers Henry van de Velde, n° 15/16, p. 8-64, ENSAV - Fonds H. van de Velde, Bruxelles, 2018.
Programme
17:00
19:00
Les mémoires d’Henry van de Velde. L’édition critique de l’ouvrage, sans cesse remis sur le métier, d’un protagoniste de la modernité
Intervenant
Photos
Photo Philippe Molitor