Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Coordinateur
Conférencier
Matières
Matière
Société, lettres et arts
Cours-conférence
Religion(s) et citoyenneté. Une impossible alliance ?
Lieu
Site
Bruxelles
Immeuble
Palais des Académies
Local
Salle à déterminer
Adresse
Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Mer
07  12
17:00
Inscriptions
clôturées
Mercredi 7 décembre 2016 à 17 heures
Bruxelles – Palais des Académies – Salle à déterminer
Religion( s )  : origine, usages et limites
Parler de « la » et « des » religions est un défi, tant le mot, en son histoire et ses évolutions diverses, est d’une extrême complexité. Avec lui, on touche aux questions de l’intime et du privé, mais aussi de la formation des communautés, des appartenances sociales, des migrations, ou de l’interculturalité, donc du public. Or c’est indéniable, les religions –  avec leurs prétentions de discours – sont confrontées aux évolutions contemporaines : la mondialisation, les nouveaux paradigmes anthropologiques, les progrès éthiques et technologiques, l’autonomie du sujet, les questions liées au genre ou aux sexualités. Mais, dans un monde globalisé où les aspirations démocratiques n’ont pas les mêmes agendas et où paradoxalement la mobilité des femmes et des hommes les rend souvent « citoyen-nes du monde », le rapport religion/citoyenneté trouve une nouvelle et plus ample complexité, sur bien des plans.

Le cours-conférence propose deux leçons pour comprendre cette difficile articulation religion(s)/citoyenneté.

La première élucidera la notion de « religion », pour en montrer son origine, ses structures, ses compréhensions, son effectivité historique et ses prétentions, en interrogeant la pertinence de nos usages et attributions du mot « religion ».

La seconde élucidera le concept de « citoyenneté », en retraçant quelques jalons historiques fondamentaux de la constitution du mot qui naît d'ailleurs dans une tension avec « le » religieux. Puis, nous voudrions montrer comment et pourquoi, notamment en recourant à des cas très concrets issus de nos débats actuels sur la création du cours de « citoyenneté » et de son utilité, ce moment historique rejoue, à sa façon, un mode historique, avec des postures précises, du rapportreligion/citoyenneté. La portée ultime des leçons voudra, à cet égard, montrer l'urgence de cette création, mais aussi certaines de ses exigences inhérentes, en raison d'un primat de l'Être-citoyen, pour ne pas aller contre l'esprit de la Raison démocratique.
Programme
17:00
19:00
Religion( s )  : origine, usages et limites
Intervenant
Photos
Photo Philippe Molitor