Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Coordinateur
Conférencier
Matières
Matière
Société, lettres et arts
Cours-conférence
Une histoire de l’automatisme : des origines à l’ordinateur
Lieu
Site
Namur
Immeuble
Palais provincial
Local
Palais provincial
Adresse
Place Saint-Aubain, 2, 5000 Namur
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Mer
23  02
17:00
Mercredi 23 février 2011 à 17 heures
Namur – Palais provincial
Une histoire de l’automatisme : des origines à l’ordinateur
Le cours-conférence dresse une vaste fresque inédite de l’automatisme commençant à la préhistoire et s’achevant avec l’avènement de l’ordinateur et des langages de programmation de haut niveau.
Son approche est interdisciplinaire : il se situe à la charnière de l’informatique, de l’histoire des techniques et de l’anthropologie.

Il commence par proposer une définition opérationnelle et généralisatrice du concept d’automate et décrit les deux principes permettant le fonctionnement d’un automatisme : la régulation et la programmation. Il suggère aussi une classification nouvelle et détaillée des programmes.

En appliquant systématiquement cette typologie de la programmation tout en débusquant les cas de régulation, il passe ensuite en revue des développements techniques d’outils mécaniques recourant à un automatisme, mis en œuvre jusqu’au début du XIXe siècle dans trois domaines : la mesure du temps, la reproduction de séquences de sons et la production de mouvements.

De même, dans le registre de l’automatisation du calcul, l’exposé analyse et compare de célèbres machines telles celle de Pascal et celles de Babbage.

En guise de synthèse partielle, le cours-conférence propose alors un essai inédit de « phylogenèse » de la programmation d’outils mécaniques du XIIe au début du XIXe siècle en Europe, couvrant les différents domaines abordés.

Le cours-conférence se poursuit en évoquant les machines mécanographiques de la fin du XIXe siècle puis les grandes machines à calculer des années quarante.

Il s’achève en se focalisant sur l’ordinateur et en soulignant les caractéristiques fondamentales (qui sont précisément situées au niveau de la programmation et de la régulation). Il explicite ainsi comment et pourquoi l’ordinateur constitue un pas décisif dans l’histoire de l’automatisme.

Les leçons du Collège Belgique sont accessibles à tous, gratuitement et sans inscription préalable.
Programme
17:00
19:00
Une histoire de l’automatisme : des origines à l’ordinateur
Intervenant
Documents postliminaires
Diaporama. Une histoire de l'automatisme : des origines à l'ordinateur - format pdf
Photos
Photo FTPN: C. Genard